Avec les établissements scolaires

"Rouvrir le monde" Emmanuelle Pépin a été choisi pour une résidence de création en relation avec des ateliers pédagogiques à Gréolières l'été 2020. Ce projet a été soutenu par la Drac Paca et le PNR. Il s'est déroulé en relation et en étroite collaboration avec l'école du Serpolet

 

« Paysages » est une immersion au cœur d'un espace naturel, afin de créer un espace de rencontre entre le paysage naturel et notre paysage intérieur, comme empreinte territoriale et identitaire , pour créer des « haïkus » dansés et sonores, des Instants Poétiques. Ce sont des formes artistiques  , qui tirent leur essence de l'observation, de l'attention portée d'un patrimoine, au cœur d' un environnement naturel, en prenant en compte ses richesses botaniques, topologiques, géographiques, historiques , sa faune et sa flore. C'est être à l'affût. C'est aussi pister, tracer un paysage, comme le décrit « Baptiste Morizot » dans la piste animale.

 

Ces « haïkus » dansés s'appuient sur l'écoute de notre monde interne, (notre anatomie, physiologie, sensibilité, histoire, imaginaire) en correspondance avec le monde externe. C'est un aller-retour entre le dedans et le dehors, un dialogue du Vivant à vivant. « Paysages » s' associe ici au projet de schéma d'interprétation du patrimoine du PNR. En effet, la démarche, l'éthique qu'offre ce projet rejoint ma démarche artistique, et propose ici une complicité « physique et sensible » d'avec un espace territorial. L'écoute, la contemplation de l'espace, la relation sensorielle et perceptive propose une découverte, une relation privilégiée et élargie d'avec cet espace.

"Dans les pas d'un berger" année scolaire 2021 avec les établissements scolaires, le parc Régional des Pré-Alpes d'azur, la Drac, les Chemins d'Azur et 4 écoles primaires du département des Alpes Maritimes https://youtu.be/3NRW4LAmUwM